Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Garde civile en a ras le tricorne

Si l’on demande à un étranger d’évoquer spontanément deux images folkloriques de l’Espagne, il répondra invariablement : l’immense toro noir des panneaux publicitaires (la plupart l’ignore, mais il s’agit d’un brandy – un faux cognac - de marque Magno)...

Lire la suite

ETA : état des lieux, état des forces

J’ai déjà, le 6 septembre dernier, fait référence dans cette chronique aux excellents travaux du professeur Mikel Buesa, professeur à la Complutense et animateur de l’ « Observatoire de vérification de la violence terroriste », disséquant jour à jour...

Lire la suite

Alcorcon comme la lune

On croyait l’Espagne exempte du soupçon de racisme. Les événements qui se sont produits samedi matin à Alcorcón, une ville dortoir de la grande banlieue madrilène viennent infirmer cette pensée convenue. À l’origine, une bagarre de rues entre « Latinos...

Lire la suite

Autopsie d'un attentat

Trois semaines après l’explosion de la bombe de l’aéroport de Barajas, qui mit fin au fameux processus de paix, on en sait un peu plus sur les circonstances et les moyens employés par ETA. En résumé : L’organisation a passé sept coups de téléphone le...

Lire la suite

L'insupportable vanité des acteurs

En vertu de la séparation des pouvoirs et des compétences, j’ai toujours exécré l’irruption des acteurs, chanteurs, cinéastes et baladins de tout poil dans le débat politique. J’appartiens à une génération marquée par les interventions tonitruantes de...

Lire la suite

Que doit faire Zapatero maintenant ?

Un boxeur sonné. C’est l’image donnée par le chef de l’exécutif après l’attentat de Barajas, douze heures à peine après qu’il ait affirmé qu’en matière de terrorisme, 2007 allait être bien meilleure que l’année antérieure. Manifestement, Zapatero ne s’attendait...

Lire la suite

Médiocres

Après le coup de tonnerre de la bombe de l’aéroport de Barajas, mettant de fait fin au mal nommé processus de paix, on pouvait s’attendre à une vague de fond populaire, condamnant tout à la fois l’attentat et ETA. Car sur ce point, 98 % des Espagnols...

Lire la suite

Le chevalier à la triste figure

Ce n’est pas pour me pousser du coude, mais mes renseignements étaient bons : hier matin, j’écrivais que « d’après mes sources, dans les jours qui viennent, avant la fin de la semaine sans doute, ETA va faire un geste pour regretter les deux morts et...

Lire la suite

Qui commande vraiment à ETA ?

La scène se passe à Ankara, la capitale turque, le jeudi 14 décembre, quinze jours avant l’attentat de Barajas, mettant fin à la trêve. De part et d’autre de la table de négociation, l’ambiance est tendue car il s’agit de la première réunion formelle...

Lire la suite

1 2 > >>